Histoire de la PlayStation 5

Avec le succès de la PlayStation 4, Sony est attendu au tournant pour la neuvième génération de consoles. Successeur du deuxième plus grand succès commercial de l’histoire du constructeur, la PlayStation 5 porte en elle l’héritage de la marque japonaise. 

Hardware, DualSense, fonctionnalités, ludothèque exclusive… La PS5 semble suivre les pas de sa grande sœur afin de s’assurer un début de génération réussi. 

Retour sur les premiers éléments de son histoire.

Logo de la PlayStation 5

CONSOLE & DUALSENSE

La PlayStation 5

La PlayStation 5 équipée de son lecteur de disques

Officiellement dévoilée sous toutes ses coutures le 11 juin 2020, la PlayStation 5 est sortie le 12 novembre 2020 dans une partie du monde (Etats-Unis, Canada, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Australie et Corée du Sud) et le 19 novembre en Europe ainsi que dans le reste du monde. Elle n’été déployée sur le territoire chinois que six mois plus tard, soit le 15 mai 2021. 

Pour la première fois, deux modèles bien distincts sont proposés au lancement d’une console PlayStation : un modèle traditionnel équipé d’un lecteur de disques Blu-Ray 4K, commercialisé au prix de 499 €, et enfin un second modèle, entièrement digital, au tarif de 399 €.

Equipée d’un SSD conçu sur-mesure de 825 GO, réduisant sensiblement les temps de chargement, de 10,28 TFLOPS, d’un système audio 3D, elle s’impose comme un condensé de technologies. Un appareil dans l’air du temps dans le monde des consoles.

Arborant une robe blanche et noire, le design de la PlayStation 5 entraîne une cassure avec les précédentes consoles commercialisées par le constructeur en 26 ans d’histoire au moment de sa sortie. Sa robe blanche est représentée par deux plaques blanches interchangeables, épousant harmonieusement l’ensemble des éléments du design de la console. 

Reprenant les LED lumineuses déjà présentes sur les différentes itérations de PS4, la PS5 peut être placée à la verticale à l’aide d’un support (fourni à l’achat) mais peut également être disposée horizontalement. 

Relativement imposante, la PlayStation 5 s’éloigne de la finesse de la PS4 au point d’être la plus grande machine créée par Sony. Oui, plus encore que la PS3 première du nom (même si la PS5 reste quant à elle plus légère que la PS3 Fat).

PlayStation édition digitale

Fonctionnalité pourtant très demandée des joueurs depuis de nombreuses années, la rétrocompatibilité était la grande absente de la huitième génération de consoles du côté de Sony.

Sur PS5, la très grande majorité des jeux PS4 sont rétro compatibles (seulement une dizaine ne le sont pas). Cette fonctionnalité est même désormais au cœur des possibilités de cette nouvelle génération puisque la PS5 ne se permet pas seulement de lire les jeux de sa grande sœur, elle est également capable de les améliorer en y apportant un boost en matière de rendu visuel et/ou de fluidité sur certains titres. La console permet aussi une compatibilité des sauvegardes des jeux d’une version PS4 à une version PS5. A noter que la rétrocompatibilité de la PS5 s’applique aux jeux en version physique comme en version dématérialisée.

Il est possible de profiter de jeux de la génération PS2 et PS3 (et même PS4) en streaming ou en téléchargement via le PlayStation Now. 

Packaging PS5 édition standard
Packaging PS5 édition digitale

A la fois victime de son succès et de la crise sanitaire qui frappe le monde entier, la PS5 rencontre de grandes difficultés à répondre à la demande. La production des semi-conducteurs qui approvisionnent les PS5 (et de nombreux autres appareils technologiques) étant affectée par cette crise, les ventes de la console de Sony s’en voient fatalement touchées. Mais malgré les nombreux aléas rencontrés, la PS5 est un véritable succès commercial. Ecoulée à plus de 4,5 millions d’exemplaires sur ses premières semaines de commercialisation, elle a rapidement dépassé le cap des 6 millions.

Au 31 mars 2021, Sony annonce avoir écoulé 7,8 millions de PS5, réalisant le meilleur démarrage de l’histoire du constructeur (malgré la faiblesse de l’offre et les freins liés à la crise). Sur la même période, la PS4 s’était écoulée à 7,6 millions d’exemplaires dans le monde. L’exercice fiscal durant lequel est sortie la PS5 (2020-2021) est donc synonyme d’année record pour Sony en matière de bénéfice et de chiffre d’affaires. Sony Interactive Entertainment a généré plus d’argent en un an que durant toute la génération PS2.

La DualSense

La DualSense

Tranchant avec le design des manettes DualShock adopté par Sony depuis la première PlayStation, la DualSense hérite malgré tout beaucoup de son aînée, la DualShock 4. Reprenant le pavé tactile, la barre lumineuse (désormais située autour du pavé tactile et non plus au-dessus) ou encore le bouton Share, appelé désormais bouton « Create », cette mannette a été le fruit d’un long travail de réflexion lors de son élaboration. Sony a travaillé de manière conjointe avec les développeurs afin de déterminer comment ce nouveau contrôleur pourrait apporter son lot d’innovations. Après mûres réflexions a émergé l’idée de proposer une manette qui serait capable de favoriser l’immersion à travers les sens, concept dont elle tient bien évidemment son nom.

Équipée d’une technologie de retours haptiques, permettant d’élargir considérablement le panel de sensations, ainsi que de gâchettes adaptatives sur les touches R2 et L2, la DualSense apporte son lot de nouveautés en termes de technologies. Pourvue de microphones intégrés pour échanger avec d’autres joueurs sans avoir à nécessairement passer par l’usage d’un casque, elle arbore, à l’image du design de la console, et pour la première fois dans l’histoire de PlayStation, un design bicolore. En matière d’ergonomie, sans révolutionner la prise en main des manettes habituelles, la DualSense a malgré tout été pensée pour un confort de jeu optimal et destinée à un large éventail de mains et de joueurs. 

Elle est commercialisée au prix de 69,99 €. 

DualSense "Cosmic Red"
DualSense "Midnight Black"

Les accessoires

Fonctions et design

Caméra HD | Grâce aux lentilles grand angle de cette nouvelle caméra (1080p), vous pouvez partager vos sessions de jeu, créer rapidement un enregistrement et/ou une diffusion de vous-même et de votre gameplay grâce à la touche Create de la manette DualSense. Cette caméra est équipée d’un support ajustable afin d’optimiser la qualité et répondre à un maximum de configurations. Son design compact permet donc la positionner facilement au-dessus ou en dessous de votre téléviseur avant de régler l’angle qui convient le mieux à votre installation. Avec la Caméra HD, vous pouvez vous ajouter aux vidéos en cours de diffusion en mode image par image, et pouvez même rogner l’arrière-plan ou le supprimer à l’aide d’un fond vert.

Prix : 59,99 €.

Sons 3D

Casque-micro sans fil PULSE 3D |  Le son est plus que jamais au cœur de l’expérience sur PS5. Vivez donc une expérience fluide grâce au casque spécifiquement conçu pour offrir un son 3D à destination de la console. Il est équipé de deux microphones à réduction de bruit de fond, de la charge USB Type-C, et d’un accès facilité aux commandes.

Dotée de la technologie Tempest 3D AudioTech, la PS5 peut vous plonger dans des univers sonores immersifs, créant la sensation que les sons proviennent de toutes les directions.

Design raffiné

Jouez avec style (c’est important) avec un casque au design épuré qui reprend les lignes et le code couleurs de la PS5. Il est doté de coussinets raffinés et d’un arceau pour un confort optimal.

Prix : 99,99 €.

Confort multimédia

Télécommande multimédia | Grâce à cette télécommande, lancez Disney+, Netflix, Spotify et YouTube d’une simple pression sur un bouton dédié, même lorsque la console est éteinte. Commandez facilement vos médias grâce aux touches intégrées lecture/pause, avance rapide et retour rapide. Allumez votre console PS5 et parcourez ses menus directement avec la télécommande. Réglez le volume et les paramètres d’alimentation des téléviseurs compatibles grâce au transmetteur IR intégré.

Prix : 29,99 €.

Praticité

Station de rechargement DualSense | Connectez jusqu’à deux manettes sans fil DualSense rapidement et en toute simplicité grâce à la station de chargement. Vos manettes se rechargent aussi rapidement que si vous les aviez connectées à votre PS5, alors vous pouvez libérer des ports USB sans limiter vos performances.

Prix : 29,99 €.

CONCEPTION & COMMUNICATION

Origines

Si sa conception a secrètement démarré en 2015, c’est en avril 2019 que la prochaine génération de consoles de PlayStation est à cette époque officiellement évoquée auprès du site Wired, bien qu’elle n’avait pas encore de nom. Ce n’est qu’en octobre 2019 que Sony, par l’intermédiaire de Jim Ryan, le président de la branche PlayStation,  annonce au public le nom définitif de sa console : ela PlayStation 5. Mark Cerny, l’architecte de la PS4, est alors de nouveau sollicité pour être la tête pensante derrière la conception de cette nouvelle machine. En mars 2020, dans une vidéo intitulée  » The Road to PS5″, l’homme a d’ailleurs eu la responsabilité de présenter en détail les entrailles de la PS5 afin d’en apprendre plus sur sa création et ses capacités en matière de technologies. Une conférence avant tout adressée aux professionnels.

Pendant cinq longues années, Sony a continué de concevoir sa console jusqu’à atteindre la forme que nous lui connaissons. L’intention initiale des équipes de conception était de parvenir à concilier un design élégant à une architecture bien pensée. De la réduction de bruit à l’amélioration des capacités de refroidissement, tout a été repensé afin de matérialiser un bond technologique en avant par rapport à la PS4. Le constructeur tenait à tout prix à éviter que sa console n’émette un bruit trop important, faiblesse des différents modèles de PS4, quitte à avoir une console plus imposante que par le passé. La PS5 est donc le fruit de nombreux et longs processus, notamment pour l’élaboration de son système de refroidissement qui utilise du métal liquide.

Une communication progressive

Le 7 janvier 2020, alors que le design de la console n’a toujours pas été montré, et que l’impatience se fait de plus en plus ressentir auprès des joueurs et des médias, PlayStation dévoile le logo de sa PS5 lors d’une conférence tenue au CES. Reprenant les formes du logo adopté depuis la PS3 Slim, celui-ci va devenir le post gaming le plus liké d’Instagram sur le compte de PlayStation en seulement une journée. Un premier indicateur de mesure de l’excitation des joueurs du monde entier autour de la console. Moins d’un mois plus tard, Sony met en ligne une page officielle dédiée à la console, amorçant l’idée d’une communication qui commence à s’accélérer. La preuve en est, le 7 avril 2020 Sony, à l’image du schéma adopté en 2013 pour la PS4, décidé de révéler en premier au public sa nouvelle manette, la DualSense, à travers un post via le PlayStation Blog. 

Mai 2020, Unreal Engine dévoile officiellement une somptueuse démo technique de l’Unreal Engine 5 en partenariat avec Sony. Si la nouvelle génération du célèbre moteur est conçue à destination de toutes les plateformes, la démo avait pour particularité de tourner sur un kit de développement PS5 et donc, d’être la première présentation des capacités de la console.

« The Future of Gaming ». 

Le 11 juin 2020, après des prises de parole ponctuelles, le constructeur japonais décide de prendre le taureau par les cornes en pondant une multitude d’annonces à la suite. En seulement une heure d’événement, PlayStation a levé le voile sur un très grand nombre de titres first-party à venir sur PS5 : Marvel’s Spider-Man: Miles Morales, Gran Turismo 7, Ratchet and Clank: Rift Apart ou encore Horizon: Forbidden West. Au beau milieu de toutes ces annonces en provenance des studios PlayStation, d’autres titres exclusifs ont été dévoilés, dont parmi eux Demon’s Souls, Sackboy: A Big Adventure, Destruction All Stars, Returnal et Kena: Bridge of Spirits (en exclusivité console pour ce dernier). Sony en a profité pour consolider ses relations avec les éditeurs tiers avec l’annonce en partenariat avec Capcom de Resident Evil Village et du remaster nouvelle génération de GTA V.

Le 16 septembre 2020, Sony entame le second temps clé de sa communication avec un « PlayStation Showcase », reprenant le schéma efficace de son événement de juin. En effet, au cours du même temps de communication seront dévoilés Final Fantasy XVI en ouverture, ainsi que le prochain opus de God of War en fermeture. C’est d’ailleurs à cette occasion que le constructeur en a profité pour enfin révéler le prix de ses deux machines ainsi que leur date de sortie. Les précommandes ayant été lancées à la suite de l’événement. Quelques semaines plus tard, Jim Ryan révèlera que la PS5 s’est plus précommandée en 12 heures que la PS4 en 12 semaines. 

Un PlayStation Showcase d'importance

Quasiment un an jour pour jour après le précédent temps fort majeur du constructeur, soit le 9 septembre 2021, et après un long silence malgré quelques prises de parole lors de State of Play, Sony a de nouveau fixé un RDV d’importance aux joueurs dans un tout nouveau PlayStation Showcase.

D’une durée totale d’une quarantaine de minutes, cet événement fut l’occasion pour Sony de clarifier le catalogue à venir sur PlayStation 5 en 2022, mais également en 2023. Si ce show s’est voulu différent dans l’agencement des annonces, il s’est avéré sérieux en ce qui concerne les nouveaux jeux dévoilés, ainsi que ceux grandement attendus du côté des PlayStation Studios.

Dévoilé en juin 2020 lors de l’annonce officielle de la PlayStation 5, Gran Turismo 7 n’avait depuis donné que très peu de nouvelles à son sujet, hormis un report à 2022, alors initialement fixé à 2021.

Ce Showcase a été l’occasion de lever le voile sur une bande-annonce mais surtout sur la date de sortie du jeu de Polyphony Digital, prévue pour le 4 mars 2022, soit quelques jours à peine après la sortie d’Horizon Forbidden West. A l’image de ce dernier, GT 7 est attendu sur PS4 et PS5.

Sobrement teasé le 16 septembre 2020 avec pour seul repère un logo, God of War Ragnarok s’est officiellement dévoilé lors de ce PlayStation Showcase de septembre 2021.

Cette suite ne sera pas dirigée par Cory Barlog mais Eric Williams, un membre de longue date de Santa Monica Studio. Elle nous plongera au cœur d’une relation plus complexe entre Kratos et son fils Atreus et conclura l’arc entamé en 2018 par le soft reboot.  

D’un point de vue voyage et exploration Ragnarok permettra une plus grande liberté d’action ainsi que d’explorer davantage de lieux (des jungles verdoyantes, des réseaux miniers souterrains) et de visiter 3 nouveaux royaumes en plus des six premiers que nous connaissions : Vanaheim, Svartalfheim et Asgard. Freya et Thor seront les principaux ennemis de ce nouvel opus attendu pour 2022 sur PS4 et PS5.

Véritable poule aux œufs d’or, Marvel’s Spider-Man s’est instantanément imposé comme un véritable succès lors de sa sortie sur PlayStation 4 en 2018. Et il était de toute évidence impossible d’imaginer Marvel, Sony et Insomniac Games se priver d’une suite à un jeu aussi populaire et apprécié du public.

Attendu exclusivement sur PlayStation 5 pour l’année 2023, Marvel’s Spider-Man 2 s’est révélé au grand jour lors du PlayStation Showcase. Un trailer directement capturé depuis une PS5 et dévoilant Peter Parker et Miles Morales combattre côte à côte. Cet épisode sera l’occasion d’y faire la rencontre de Venom qui aura sans doute un rôle majeur dans l’histoire. A noter que cette suite est développée par l’équipe déjà à l’œuvre sur le premier opus.

Probablement la plus grande surprise de ce PlayStation Showcase. Après la sortie de Marvel’s Spider-Man: Miles Morales au lancement de la PS5, l’arrivée de Ratchet and Clank: Rift Apart quelques mois plus tard, voilà que quelques semaines après Insomniac Games annonce une nouvelle licence avec cette fois pour personnage principal Wolverine.

S’il ne s’agit que d’un teaser en CGI, la sortie de Marvel’s Wolverine a malgré tout été annoncée pour 2023, soit la même année que pour Marvel’s Spider-Man 2. Et tout comme celui-ci, il sorira en exclusivité sur PS5.

Le PlayStation Showcase du 9 septembre 2021 a aussi été l’occasion de remontrer et de dévoiler une multitude d’autres titres, dont Uncharted Legacy of Thieves Collection, Star Wars: Knights of The Old Republic Remake, Forspoken, Project Eve, Ghost Wire Tokyo, Alan Wake Remastered ou encore Tchia. Un événement riche en annonces, bien qu’il a peut-être souffert de choix particuliers en termes de communication, enchaînant les annonces PlayStation Studios sur les toutes dernières minutes de la présentation.

Une interface repensée

L’interface utilisateur de la PS4 n’est pas réputée pour avoir fait l’unanimité, notamment pour son manque d’ergonomie, son écosystème un peu trop fermé et son PlayStation Store victime de ralentissements pouvant nuire à l’expérience. 

Avec la PlayStation 5, Sony a tenu compte des remarques afin de proposer une interface plus ouverte, plus connectée et un peu plus ergonomique. Malgré une esthétique relativement proche de celle de la PS4, cette nouvelle interface se divise en deux segments, « Jeux » et « Médias » afin de bien distinguer votre ludothèque de vos applications. Conservant une mise en forme horizontale, Sony conserve le système de tuiles et propose un « Centre de contrôle » permettant d’accéder rapidement à l’essentiel des menus et options de la console à la simple pression du bouton « PlayStation » ou « Home ».

Entre la console et le réseau, l’écosystème logiciel a entièrement été repensé. Il en résulte que la navigation dans les menus, le passage d’un jeu à un autre ou encore l’accès à des parties en ligne s’effectuent quasiment instantanément. 

Exclusif à la PS5 et accessible depuis l’interface de la console, le PlayStation Plus Collection est un service donnant accès une sélection de 18 jeux PS4 au lancement, jouables grâce à la rétrocompatibilité : God of War, Bloodborne, Monster Hunter World, Final Fantasy XV, Fallout 4, Mortal Kombat X, Uncharted 4 : A Thief’s End, Ratchet & Clank, Days Gone, Until Dawn, Detroit : Become Human, Battlefield 1, inFamous: Second Son, Batman Arkham Knight, The Last Guardian, The Last of Us Remastered, Persona et Resident Evil VII.

L’interface propose désormais un système de cartes très pratiques, nommées « Activités » permettant d’obtenir des informations et indices sur vos objectifs in-game, d’accéder à une quête bien précise ou encore de vous aider à l’obtention de vos trophées. Les Party entre amis ont quant à elles été améliorées puisqu’elle permettent désormais de faire des partages d’écran, regarder ceux de vos amis, et de les intégrer à votre écran grâce à une fonctionnalité de Picture-in-Picture, à condition d’être abonné au PlayStation Plus. 

Les trophées ont refait peau neuve à l’arrivée de la PS5

RÉALITÉ VIRTUELLE

Le 18 mars 2021, Sony lève le voile sur le design de ce qui sera les nouvelles manettes à destination du futur PlayStation VR, remplaçant ainsi les PlayStation Move de l’ère PS3. A l’image de la stratégie adoptée avec l’annonce des PS4 et PS5, Sony a d’abord tenu à révéler le design des contrôleurs avant le casque VR. Prenant la forme d’orbes, ces nouveaux contrôleurs entourent la forme de la main et n’arborent pas l’aspect bicolore de la console. Le contrôleur de gauche est doté d’un joystick, d’un bouton triangle et carré, d’un bouton L1, d’une gâchette L2 et enfin d’un bouton Create. Le contrôleur droit adopte la même disposition mais est équipé cette fois des boutons croix et rond, des touches R1 et R2 ainsi que d’un bouton option, permettant de mettre la partie en pause ou d’afficher des élément de jeu.

Au-delà des remaniements au niveau du design, ces nouvelles manettes représentent une avancée en matière de technologies. Equipées de fonctionnalités similaires à la DualSense, elles disposent en effet de gâchettes adaptatives et des retours haptiques adaptés à leur forme. Elles sont également capables de détecter la position des doigts sans avoir à effectuer la moindre pression sur un bouton. Les gâchettes servent de boutons de « prise », cela signifiant qu’elle ont pour fonctionnalité de pouvoir permettre de saisir des objets. Ils peuvent être reconnus par le casque de réalité virtuelle grâce à un anneau de suivi placé en bas de la manette. Sony a annoncé mettre les prototypes des ces manettes à disposition des développeurs peu de temps après leur annonce en mars 2021.

Le casque 2.0 de Sony ne sortira pas en 2021.

LINE-UP & LANCEMENT

Si la transition de la PlayStation 3 vers la PlayStation 4 s’est accompagnée de craintes en interne chez PlayStation, par peur de reproduire les erreurs du passé, la transition de la PS4 vers la PS5 s’est elle, en revanche, déroulée de façon plus évidente et naturelle. Avec des studios bien plus expérimentés grâce à l’ouverture créative qui s’est opérée au cours de la huitième génération, matérialisée par l’élaboration de nombreuses nouvelles licences (Horizon: Zero Dawn, Days Gone, Ghost of Tsushima), les succès de la PS4 ont entraîné un intérêt et une confiance presque immédiate de la part des joueurs quant à la ligne éditoriale adoptée par Sony vis-à-vis de la PS5. Désormais regroupées sous la bannière « PlayStation Studios », les exclusivités PlayStation composent, et ce dès sa première année de vie, une grande partie du catalogue de la console de Sony. 

Découvrons la ludothèque de la PS5.

Logo PlayStation Studios

Line-Up de lancement 2020

Après quelques escapades sur PS4 & PS VR, Astro est de retour sur PlayStation 5 pour démontrer l’étendu des possibilités de la console à travers la DualSense. Astro’s Playroom est fourni gratuitement avec toutes les PS5 et permet de découvrir quatre niveaux plein de surprises, tous aussi variés les uns que les autres, en retraçant l’histoire de la marque PlayStation à travers les années. 

 

Suite directe de Marvel’s Spider-Man sorti en 2018 sur PS4, Marvel’s Spider-Man: Miles Morales est l’un des titres ayant eu la responsabilité d’accompagner le lancement de la PlayStation 5. Egalement disponible sur PS4, le titre nous met cette fois dans la peau et le costume du jeune Miles Morales, héros en devenir. Développé par les équipes d’Insomniac Games, le jeu prend la forme d’un standalone et propose une histoire prenante bien que relativement courte.

Au 31 décembre 2020, Miles Morales s’était écoulé à 4,1 millions d’exemplaires, soit seulement environ un mois après sa commercialisation. 

 

spider_man_miles_morales_ultimate_edition_04
demon's_souls_jaquette_03

Plus de 12 ans après la sortie du jeu original sur PS3, Demon’s Souls est de retour dans un remake développé par Bluepoint Games. Véritable démonstration des capacités graphiques de la PS5, le Royaume de Boletaria et son univers médiéval rencontrent une seconde vie dans ce remake.

Fidèle à son modèle d’appartenance, il le magnifie sur de nombreux aspects, dont les temps de chargement grâce à l’apport du SSD ou l’ajout d’un mode 60 FPS qui change grandement l’expérience. Pour autant, il s’accorde quelques libertés en y ajoutant quelques nouveautés, dont de nouveaux objets, de nouvelles armes et armures. Le système d’inventaire a été entièrement repensé.

Année 2021

2 février 2021
11 juin 2021
21 septembre 2021
6 avril 2021
27 juillet 2021
24 septembre 2021
30 avril 2021
20 août 2021
5 octobre 2021
10 juin 2021
7 septembre 2021
2021
10 juin 2021
14 septembre 2021

Année 2022

Début 2022
Printemps 2022
2022
Début 2022
2022
18 février 2022
2022
22 février 2022
2022
4 mars 2022
2022

Année 2023

2023
2023

Date inconnue

Date inconnue
Date inconnue